Qu’est ce que l’assurance vieillesse?

C’est quoi l’assurance vieillesse? Peut-on bénéficier d’une assurance vieillesse même si on est un parent au foyer ou qu’on est pas salarié? Comment payer les cotisations? Vous souhaitez tout savoir pour bien assurer votre retraite? Vous trouverez dans notre article tout ce qu’il faut savoir sur l’assurance vieillesse.

L’assurance vieillesse est une garantie qui permet d’assurer un revenu aux personnes en retraite. Ceci est possible grâce une cotisation suffisante au préalable. Il existe plusieurs régimes d’assurance : le régime général, les régimes spéciaux et les régimes complémentaires. Le régime général de l’assurance vieillesse est le premier régime de retraite en France. En effet, il couvre 69,1% des salariés.

Bien s'assurer pour bien se protéger

On peut distinguer trois grandes catégories de régimes de retraite :

  • Le régime des salariés du secteur privé qui n’est autre que le régime général
  • Les régimes des non-salariés (professions libérales et agriculteurs)
  • Les régimes spéciaux des salariés du secteur public (Etat, collectivités locales, entreprises publiques)

Ces régimes sont gérés par la Cnav (Caisse nationale d’assurance vieillesse) et son réseau régional comme la Carsat, CSS et CGSS.

Des régimes complémentaires tels que l’Agirc et l’Arrco sont obligatoires pour les salariés du secteur privé.

C’est quoi la cotisation vieillesse?

Pour s’offrir une retraite tranquille, tous les salariés doivent cotiser pour assurer un revenu à l’âge de la retraite. Une partie de la cotisation est à la charge des employeurs. L’autre est à la charge des salariés. Cependant, la majeur partie est celle à la charge de l’employeur. Aussi, il faut savoir que cette cotisation est calculée par rapport au salaire de base et est plafonnée.

Dans le régime de base

La cotisation du régime de base est payée par tous les salariés. Elle finance les pensions de retraite de base de l’assurance vieillesse. Celle-ci est gérée par la CNAV.

Dans les régimes complémentaires

Tout dépend de votre statut, si vous êtes non-cadre alors la cotisation dépend du régime complémentaire Arrco. Cependant, si vous êtes cadre alors dans ce cas la cotisation est gérée par les régimes complémentaires Arrco et Agirc.

Assurance vieillesse volontaire

En règle générale, toute activité professionnelle permet le salarié d’être rattaché à un régime de retraite obligatoire.

assurance volontaire vieillesse

Cependant, il existe des situations où on ne peut dépendre d’aucun régime malgré qu’on perçoit des revenus. Par exemple, c’est le cas des rentiers et des expatriés. Alors dans ce cas, il est alors possible de se tourner vers l’assurance volontaire vieillesse.

Pour pouvoir cotiser volontairement à l’assurance vieillesse, vous devez répondre à certaines conditions :

  • Vous étiez salarié (du secteur privé ou public) mais vous avez cessé votre activité de salarié et vous n’êtes plus rattaché à un régime de retraite.
  • Vous avez cessé votre activité d’indépendant et vous n’êtes plus rattaché à un régime de retraite.
  • Suite à un divorce ou à l’arrêt de l’activité de votre conjoint, vous n’avez plus le statut du conjoint-collaborateur et vous cessez d’être affilié au régime obligatoire.
  • Vous élevez au moins un enfant ou vous vous occupez d’un conjoint ou d’un parent infirme. Donc, vous n’avez pas d’activité rémunérée.
  • Vous êtes expatrié, salarié ou en profession indépendante et vous n’êtes pas rattaché à un régime obligatoire français.

Qui bénéficie du minimum vieillesse?

L’allocation de solidarité aux personnes âgées (ASPA) est appelée également minimum vieillesse. Elle représente un montant minimal de pension de retraite accordé aux personnes qui n’ont pas suffisamment cotisé aux régimes de retraite. Cette allocation leur permet alors de bénéficier d’un revenu minimum d’existence après la retraite.

L’ASPA est une allocation unique qui est versée quel que soit le nombre de trimestres validés. Cependant, elle est attribuée sous conditions de ressources en tenant compte de toutes les autres ressources (loyers, revenus du capital, etc…).

Afin de bénéficier de cette allocation, la demande doit être adressée à la caisse de retraite dont vous dépendez. Pour les veufs et veuves, ces derniers doivent s’adresser à la caisse qui versait la retraite du conjoint.

Afin d’étudier la recevabilité de la demande, les ressources sont évaluées sur les trois derniers mois précédant la demande. Si elles dépassent le plafond, on regarde alors la moyenne des 12 derniers mois.

Assurance vieillesse des parents au foyer

AVPF

Si vous avez choisi d’élever vos enfants au dépens de votre vie professionnelle, alors sachez que la Caisse d’allocations familiales (Caf) peut payer directement vos cotisations retraite. Cependant, certaines conditions doivent être respectées (bénéfice de certaines prestations familiales, avoir la charge à domicile d’une personne handicapée, plafond de ressources…). Si c’est le cas, vous êtes alors affilié gratuitement à l’assurance vieillesse des parents au foyer (AVPF).

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le site CompteAssurance.fr utilise des cookies afin de collecter des statistiques de visites et les partager avec nos partenaires de publicité et analyse afin de proposer des publicités ciblées. En poursuivant la navigation sur le site, vous en acceptez l’utilisation. En savoir plus

OK